L’ESSIL (Ecole Supérieure Sociale Intercantonale de Lausanne) forme les éducateurs/trices sociaux/ales de demain.



Elle les soutient dans leur développement personnel, tout en leur transmettant les connaissances professionnelles indispensables pour s’épanouir dans:



• un métier de l’Humain
• un métier de la Relation
• un métier de l’Accompagnement

feature one

3 filières de formation

Des formations où l'humain est au coeur de votre développement.

feature two

Conditions d'admission

Découvrez les conditions d'admission à nos différentes formations.

feature three

Formation continue

Une formation post diplôme – ES en pédagogie curative et sociothérapie.

feature four

Contacter l'ESSIL

N'hésitez pas à prendre contact avec notre secrétariat du lundi au vendredi.

Testimoniaux

L’ESSIL a été pour moi avant tout une aventure humaine.

L’ESSIL a été pour moi avant tout une aventure humaine. Au détour des rencontres, j’ai su apprendre à mieux me connaître et ainsi, à mieux connaître l’autre.

J’en ressors grandi et enrichi d’expériences en tous genres. Les apports théoriques reçus lors de ces deux ans de formation sont autant de nouveaux outils professionnels que j’ajoute à ma palette. L’intégration de la théorie par l’art m’a permis d’appréhender l’apprentissage d’une manière plus profonde et d’exprimer des choses que je n’aurais sans doute pu exprimer autrement. Gratitude!

Sacha Ancevski

Une école sociale avec du coeur

Une école sociale avec du coeur, un travail concret, pratique et profond, une porte d’entrée pour s’ouvrir à Soi et l’Autre dans un accompagnement évolutif…
« Par son approche centrée sur l’humain et la diversité de ses cours, l’ESSIL m’a permis:
– de chercher en moi des (nouvelles) ressources afin d’affiner mon regard et ma posture professionnelle
– de me questionner en profondeur sur le sens de ma pratique
– de continuer d’évoluer…
…Une riche expérience! »

Eric Chicherio

Le travail en groupe

Le travail en groupe que propose cette formation est une qualité qui m’a permis de lier la théorie à la pratique.

Daya Eggenberger